lectures Lifestyle

Mes dernières lectures #1

11 mai 2016
les-carnets-de-sophie-lecture-roman-1

J’inaugure une nouvelle rubrique qui me tient particulièrement à coeur sur le blog, mes dernières lectures. Comme je vous en parle dans ma présentation, j’aime lire depuis l’enfance. Le plus souvent le soir avant de m’endormir et même à 4h du mat’ en rentrant d’une soirée, j’ai besoin de lire. Ne serait ce que quelques pages, pour sombrer dans les bras de Morphée. Voici donc mon avis sur les 3  romans que j’ai lu au cours de ces dernières semaines. Certains plus ou moins vite tant j’ai été accaparée par l’histoire.

L'instant présent - Guillaume Musso

les-carnets-de-sophie-lecture-roman-3

Résumé 

« Souviens-toi que l’on a deux vies. La seconde commence le jour où on se rend compte que l’on n’en a qu’une. » Pour payer ses études d’art dramatique, Lisa travaille dans un bar de Manhattan. Elle y fait la connaissance d’Arthur Costello, un jeune médecin urgentiste. En apparence, il a tout pour plaire. Mais Arthur n’est pas un homme comme les autres. Deux ans plus tôt, il a hérité de la résidence de son grand-père : un vieux phare isolé dans lequel une pièce a été condamnée. Malgré sa promesse, il a choisi d’ouvrir la porte, découvrant une vérité bouleversante qui lui interdit de mener une vie normale. Sa rencontre avec Lisa va tout changer et lui redonner une raison d’espérer. Dès lors, Arthur et Lisa n’ont qu’une obsession, déjouer les pièges que leur impose le plus impitoyable des ennemis : le temps.

Mon avis 

Il faut savoir que j’ai lu tous les romans de Musso et certains m’ont marqué plus que d’autres. Celui-ci, je l’ai littéralement dévoré ! Il fait maintenant partie de mon top 3 de ses livres. J’ai directement été prise dans l’histoire et je me suis très vite attachée aux personnages. D’ailleurs, je luttais chaque nuit pour lire le maximum avant de m’endormir. Une histoire qui nous rappelle qu’il faut profiter un maximum des personnes qui nous sont chères car le temps passe à une vitesse et malheureusement, il est impossible de revenir en arrière.

Je vous avoue tout de même que lors de l’explication du dénouement j’ai été assez surprise, je ne m’y attendais vraiment pas et j’ai à la fois été déçue car j’imaginais sans doute autre chose… Mais cela n’a pas duré bien longtemps car au final la suite m’a énormément touché et j’étais en adéquation avec le choix de l’auteur. Si vous êtes fan de l’univers de Musso, je ne peux que vous recommander ce roman.

Note : 5/5

 Envie de le lire ?     L’instant présent de Guillaume Musso – 416 pages 

Un goût de cannelle et d'espoir - Sarah McCoy

les-carnets-de-sophie-lecture-roman-4

Résumé 

Allemagne, 1944. Malgré les restrictions, les pâtisseries fument à la boulangerie Schmidt. Entre ses parents patriotes, sa sœur volontaire au Lebensborn et son prétendant haut placé dans l’armée nazie, la jeune Elsie, 16 ans, vit de cannelle et d’insouciance. Jusqu’à cette nuit de Noël, où vient toquer à sa porte un petit garçon juif, échappé des camps… Soixante ans plus tard, au Texas, la journaliste Reba Adams passe devant la vitrine d’une pâtisserie allemande, celle d’Elsie… Et le reportage qu’elle prépare n’est rien en comparaison de la leçon de vie qu’elle s’apprête à recevoir.

Mon avis : 

En découvrant ce livre, j’ai directement été captivée par le résumé. J’adore les histoires concernant la seconde guerre mondiale et le point de vue ici était différent de ce que j’ai pu lire jusqu’à présent puisqu’une partie de l’histoire se passe en Allemagne. Le roman est divisé en deux temps où l’on retrouve le personnage d’Elsie entre 1944 et 1945 en Allemagne et celui d’une journaliste, Reba, entre 2007 et 2008 aux Etats-Unis. L’auteure nous transporte dans le temps, allant du passé à la rencontre d’une jeune allemande, fille de boulanger, vivant en temps de guerre et confrontée aux restrictions, à la cohabitation avec le nazisme et les années 2000 avec le personnage de Reba, une journaliste déstabilisée par ses peines de coeur qui va faire la rencontre d’Elsie à l’âge adulte et sa fille Jane.

J’ai été captée par les chapitres concernant la période en temps de guerre mais un peu moins par ceux concernant Reba. Son histoire d’amour « bancale » n’apporte rien au roman selon moi et devient limite barbante parfois. On s’attache beaucoup moins à son personnage sauf lorsqu’elle crée un réel lien d’amitié avec Jane et Elsie. Du coup, il y a eu des moments en longueur où j’ai quelque peu décroché vers la fin mais le dénouement de l’histoire m’a particulièrement émue et touchée à la fois.

Et puis avis aux gourmands, le titre est évocateur puisque l’auteure nous transporte en plein coeur de la boulangerie des parents d’Elsie ainsi que dans la boulangerie qu’elle possède plus tard avec sa fille. Même sans l’odorat et la vue, tout y est  précisément décrit pour vous donner l’eau à la bouche et imaginer aussi bien les saveurs que les odeurs du pain chaud qui sort du four. D’ailleurs, petit bonus à la fin avec de nombreuses recettes à tester !

Note :   4/5

 Envie de le lire ?     Un goût de cannelle et d’espoir de Sarah McCoy – 507 pages

Comme un air de famille - Lisa Jewell

les-carnets-de-sophie-lecture-roman-5

Résumé

Comment savoir qui on est vraiment quand on ne connait pas l’identité de son père ? Lydia est orpheline. A 29 ans, cette jeune femme brillante est un être blessé et profondément solitaire. Un mystérieux courrier va changer sa vie : Lydia, apprend-elle, est le fruit d’un donneur anonyme. D’abord sous le choc, la jeune femme décide de lancer des recherches pour identifier son père, et surtout ses probables frères et soeurs. Retrouvera-t-elle Dean, un jeune homme dont la vie vient de basculer, et qui soudain n’a qu’une envie : connaître l’homme à qui il doit la vie ? Ou Robyn, aux prises à d’angoissantes questions sur ses origines, et sur les frères et soeurs né du même donneur ? Lydia, Dean et Robyn sont-ils prêts à se rencontrer ? Ils l’ignorent encore, mais leur père a décidé de tout faire pour les réunir auprès de lui…

Mon avis : 

J’ai acheté ce roman lors du marché aux livres qui se tient chaque deuxième dimanche du mois à Reims, aux Halles Boulingrin. Le résumé m’a rapidement emballé et je savais que je serai touchée par l’histoire même si je ne me sens pas concernée personnellement. On apprend d’abord à connaître les personnages de Lydia, Dean et Robyn au fil des chapitres. De leur enfance à l’âge adulte où ils vont enfin se rencontrer. Chacun issu du même père biologique mais ayant vécut des parcours totalement différents et venant de milieux sociaux opposés. Les évènements qui vont se passer au fil de la lecture m’ont permis de rester captivée par l’histoire jusqu’à la fin. Même si l’on devine petit à petit l’issue finale, à savoir si oui ou non ils vont finalement retrouver leur père biologique, on en reste pas moins indifférent. Encore une fois une histoire qui m’a émue et qui a accompagné quelques unes de mes soirées. Une belle histoire que je ne peux que vous recommander.

Note :   4/5

 Envie de le lire ?     Comme un air de famille de Lisa Jewell – 544 pages

Cet article vous a plu ?

Suivez-moi sur

Facebook | Twitter | Pinterest | Instagram | Google + | Hellocoton

Crédit Photos : Les carnets de Sophie

You Might Also Like

Pas de commentaires

Laisser un commentaire