Lisbonne Portugal Voyages

Une journée à Lisbonne

29 juillet 2014
les-carnets-de-sophie-une-journee-a-lisbonne

Lors de notre semaine de vacances au Portugal, l’été 2013, nous avons passé une journée en amoureux dans la capitale, Lisboa ! Au programme, visite des quartiers de Belèm, de l’Alfama et une soirée Fado. Petit conseil, si vous êtes en voiture essayez de vous garer et préférez prendre les transports en commun. Cela sera d’une part plus pratique et vous serez au coeur même de la vie « Lisboeta ». Allez suivez-nous, petite visite guidée de quelques endroits à faire en une journée.

Torre de Belém

Nous avions garé notre voiture près du port, le stationnement y est gratuit. Vous pouvez ensuite vous rendre à pied à la Torre de Belém (5 mn). Préférez y aller le matin, c’est un des monuments les plus visités de Lisbonne et il y a souvent du monde l’après-midi.

Situé à l’entrée du port de Lisbonne, la Torre de Belém a été construite entre 1515 et 1521 par le roi Manuel Ier de Portugal, pour défendre l’embouchure du Tage. C’est d’ici que les caravelles du navigateur Vasco da Gama partirent à la découverte de la route maritime vers l’Inde.

Les escaliers sont assez étroits pour monter tout en haut, claustrophobes s’abstenir ! Un système de « feu rouge/feu vert » a d’ailleurs été mis en place pour faciliter la visite. Il y a donc un sens et un temps de passage à respecter mais l’effort de la montée jusqu’au dernier étage est amplement récompensé par la magnifique vue sur le Tage et sur une partie de la ville de Lisbonne.

  Infos Pratiques

Achetez un billet combiné Torre de Belém + Mosteiro dos Jeronimos à 12€ au lieu de 16€ sachant que la visite de la Torre de Belém seule est de 6€ et celle du Mosteiro dos Jeronimos de 10€. Si vous vous y rendez le premier dimanche du mois, la visite de ces monuments est gratuite.

les-carnets-de-sophie-une-journée-a-lisbonne-27les-carnets-de-sophie-une-journée-a-lisbonne-26les-carnets-de-sophie-une-journée-a-lisbonne-28les-carnets-de-sophie-une-journée-a-lisbonne-29

Mosteiro dos Jeronimos

Nous nous sommes ensuite rendu en direction du Mosteiro dos Jeronimosvia le Tram n°15, facilement accessible à pied depuis la Torre de Belém

Pour la petite histoire, le Mosteiro dos Jerónimos (Monastaire des Hiéronymites) est un témoin fidèle de l’âge des grandes découvertes. La construction de cet édifice, ordonné par le roi Manuel Ier, commença en 1505 sur le site d’une ancienne chapelle qui avait recueilli en 1497 les prières de Vasco de Gama avant qu’il ne parte pour son long et fameux voyage. Il fallut près d’un siècle pour venir à bout de ce fabuleux chantier. Le bâtiment fut occupé jusqu’en 1834 par des moines de l’ordre de Saint-Jérôme, les Hiéronymites, chargés de prier pour les âmes des souverains et des marins.

Il abrite aujourd’hui les tombes du Roi Manuel Ier et de sa famille, du poète Luis de Camoes, de l’écrivain Fernando Pessoa, de l’historien Alexandre Herculano et du célèbre navigateur Vasco de Gama.

  Infos Pratiques

La visite du Mosteiro dos Jerónimos est payante sauf le premier dimanche de chaque mois, mais la chapelle est quant à elle accessible gratuitement.

les-carnets-de-sophie-une-journée-a-lisbonne-14les-carnets-de-sophie-une-journée-a-lisbonne-15les-carnets-de-sophie-une-journée-a-lisbonne-12les-carnets-de-sophie-une-journée-a-lisbonne-18les-carnets-de-sophie-une-journée-a-lisbonne-13

Pastelaria de Belém

Vous ne pouvez pas vous balader dans le quartier de Belèm sans faire un arrêt dans la célèbre « pasteleria » et déguster le meilleur Pastel de Belèm.

Pour la petite histoire, en 1837, un moine décida de vendre des tartelettes issues de la recette originale du couvent et rapidement appelées Pasteis de Belém. A l’époque, Belém était éloigné de Lisbonne et le parcours se faisait par bateau vapeur. Mais, la somptuosité du Mosteiro dos Jeronimos et de la Torre de Belém attirait des visiteurs qui se sont rapidement habitués à savourer les délicieuses tartelettes du Monastère.

Outre les fameux Pasteis de Belèm, vous y trouverez un large choix de pâtisseries portugaises, toutes aussi savoureuses les unes que les autres. Vous pourrez les déguster sur place ou à emporter. Les Pasteis de Belém offrent la saveur de la pâtisserie portugaise d’autrefois. A savourer chaud saupoudré de cannelle et de sucre, c’est un pur régal.

Gourmands que nous sommes, nous avons déguster, un pastel de Belèm et  une bolinha de berlim (retrouvez la recette juste ici) sur place et quelques pasteis à emporter pour la pause goûter. Les bols de Berlim sont un incontournable de la pâtisserie portugaise, sous la forme d’un beignet garnit d’une onctueuse crème pâtissière. C’est l’un de mes péchés mignons, chaque été je n’y résiste pas ! Vous les trouverez notamment sur les plages où des vendeurs passent régulièrement. Vous ne pourrez pas les manquer au son du « Bolinhas ! ».

  Infos Pratiques

N’hésitez pas à visiter cet endroit atypique qui vous dévoile quelques secrets de fabrication grâce notamment à un accès visible aux cuisines. Mais la « vraie » recette reste secrète et il est très difficile de s’en approcher !

les-carnets-de-sophie-une-journée-a-lisbonne-19les-carnets-de-sophie-une-journée-a-lisbonne-20les-carnets-de-sophie-une-journée-a-lisbonne-24les-carnets-de-sophie-une-journée-a-lisbonne-23les-carnets-de-sophie-une-journée-a-lisbonne-21les-carnets-de-sophie-une-journée-a-lisbonne-22les-carnets-de-sophie-une-journée-a-lisbonne-25

Quartier de l'Alfama

Après une matinée dans le quartier de Belèm, nous avons repris un bus en direction du quartier de l’Alfama, au coeur du vieux Lisbonne. Nous nous sommes arrêté au niveau de la place du commerce afin de prendre l’un des fameux tramways de l’époque, l’Eléctrico n°28Celui-ci vous permet de traverser les quartiers anciens de Lisbonne. Vous pourrez monter et descendre à chaque arrêt, comme vous le souhaitez.

Pour la petite histoire, les tramways électriques nommés Electricos sont entrés en service à Lisbonne en août 1901 et sont toujours en activité aujourd’hui.

Le trajet aller-retour à bord de la ligne n°28 est un incontournable. Le tramway monte, descend et tourne au gré des ruelles étroites et pentues et des collines du vieux Lisbonne. La ligne va de Sao Jorge à la basilique d’Estrella en traversant la place du Chiado. Vous pourrez ainsi découvrir les plus anciens quartiers de Lisbonne assis (lorsque cela est possible) en ayant la sensation d’être à une autre époque. Les portugais sont très accueillant, nous avons d’ailleurs été abordé par l’un d’entre eux qui nous entendant parler français nous a servi de guide tout au long du trajet.

Attention cependant, ne confondez pas les Tramway touristique rouge « Yellow bus » qui sont hors de prix et les réels Electricos d’époque qui eux sont jaunes.

  Infos Pratiques

Avec le pass 24 heures (6€) que vous trouverez au niveau des « Correios » (La poste), vous pouvez descendre pour visiter et reprendre un autre Electrico autant de fois que vous le souhaitez. Le pass fonctionne également dans les tram plus modernes et les bus.

les-carnets-de-sophie-une-journée-a-lisbonne-2les-carnets-de-sophie-une-journée-a-lisbonne-5les-carnets-de-sophie-une-journée-a-lisbonne-3

Castelo de Sao Jorge

Nombreux sont les quartiers du vieux Lisbonne et tous aussi beaux les uns que les autres, mais ce jour là, nous avons fait le choix de visiter le plus vieux et le plus réputé, l’Alfama.

Nous nous sommes tout d’abord arrêté au niveau du Miradouro das Portas do Sol pour déjeuner avec une vue surplombant le Tage, avant de nous rendre à pied au gré des petites ruelles atypiques visiter le fameux Castelo de Sao Jorge.

Pour la petite histoire, le Castelo de Sao Jorge fut construit à cet endroit stratégique par les Wizigoths au Ve siècle. Les Maures, qui occupèrent Lisbonne au IXe siècle, s’approprièrent l’édifice et l’agrandirent. Il fut par la suite utilisé comme résidence royale par les différents souverains portugais. Don Alfonso Henriques fut ainsi le premier roi du Portugal à s’y installer en 1147. En 1511, Manuel Ier fit construire un palais plus luxueux qui servit aussi bien de théâtre, d’arsenal voire même de prison, après le XVIe siècle. Le séisme, qui frappa durement Lisbonne en 1775, mit une bonne partie des remparts en ruines. Leur réhabilitation ne fut entreprise qu’en 1938, sous l’autorité du dictateur António Salazar.

Situé sur la colline la plus haute du centre historique de Lisbonne, le Castelo de Sao Jorge offre l’une des plus belles vues sur la ville et l’estuaire du Tage.

N’hésitez pas à prolonger votre visite en vous baladant le long des rues de l’Alfama. Perdez-vous dans les ruelles et laissez-vous aller au gré de ce quartier, à la rencontre de ses habitants et des endroits reculés et moins touristique.

  Infos Pratiques

Comptez 7,5 € pour un billet au tarif normal, 4€ pour les étudiants ou les moins de 25 ans et le tarif familial est au prix de 16€ pour 2 adultes et 2 enfants de moins de 18 ans.

les-carnets-de-sophie-une-journée-a-lisbonne-6les-carnets-de-sophie-une-journée-a-lisbonne-7les-carnets-de-sophie-une-journée-a-lisbonne-8

Soirée Fado

Riche et fière de mes racines, j’ai toujours aimé le Fado sans avoir eu l’occasion d’assister à un concert dans les petits club de Fado de Lisbonne. C’est donc tout naturellement, que nous avions prévu une soirée Fado pour clôturer le programme de cette journée.

Le guide du routard ou tout autres guides touristiques d’ailleurs, vous indiqueront bon nombre de « bonnes » adresses mais souvent à des prix exagérés. Je vous conseille donc de vous laisser guider par votre instinct, de vous balader au gré du quartier, d’interroger les habitants et vous trouverez sans nul doute le lieu vous correspondant le plus.

Pour notre part, c’est ce que nous avons fait. Après avoir trouvé les deux endroits que nous avions sélectionnés via les guides, nous n’étions pas franchement emballés pour y passer la soirée car l’accueil n’était pas au rendez-vous. Nous avons donc continué notre recherche jusqu’à ce qu’un passant nous indique un endroit beaucoup moins touristique où l’ambiance y était plus intime et les tarifs nettement plus corrects, l’Alfama Grill.

La devanture ne paie pas de mine au premier abord mais la personne qui nous a accueilli à l’entrée était très chaleureuse, les tarifs corrects et l’ambiance beaucoup plus intimiste. Nous étions les premiers arrivés et avons donc eu la meilleure table mais le restaurant s’est très vite remplis. Nous avons uniquement payé notre repas, sans supplément pour le Fado.

Ce soir là, 2 guitaristes ont accompagné 3 chanteurs de Fado. Ce fut une soirée magique et mémorable qui clôturait à merveille cette journée à Lisbonne. Même Monsieur, qui ne comprenait pas les paroles a énormément été touché et a pu ressentir toute l’essence du Fado. Je ne peux que vous recommander ce lieu.

les-carnets-de-sophie-une-journée-a-lisbonne-11les-carnets-de-sophie-une-journée-a-lisbonne-9les-carnets-de-sophie-une-journée-a-lisbonne-10

Cet article vous a plu ?

Suivez-moi sur

Facebook | Twitter | Pinterest | Instagram | Google + | Hellocoton

Crédit Photos : Les carnets de Sophie

You Might Also Like

3 Commentaires

  • Reply Une journée plage/bateau du côté de Faro - Les carnets de Sophie 13 mai 2016 at 19:36

    […] quelques jours du côté de Lisbonne nous avons continué notre descente vers le sud avec un premier arrêt à Evora où nous avons […]

  • Reply Manuel Mota 22 mars 2015 at 23:07

    Bonsoir, je viens de lire vos articles et regarder vos photos. Vraiment génial, vous m´avez fait voyager, rêver ! Merci, je vais continuer à vous suivre avec grand plaisir.

    • Reply lescarnetsdesophie 23 mars 2015 at 07:15

      Merci beaucoup pour votre si gentil commentaire qui me touche 🙂

    Laisser un commentaire